56e132d412e5bc41043d002283f72f55.jpg

Nous conjuguons

Tourisme et immobilier

News Vacances en Ardennes

Un nouveau village de vacances dans les Ardennes

Ce jeudi 12 juin se tenait à La-Roche-En-Ardennes une réunion d'information à la population concernant le projet de développement d'un village de vacances à Borzée par le Groupe Lamy. 

nouveau village vacances borzee ardennes groupe lamy

un Nouveau village de vacances dans les ardennes

Rares dans une réunion de ce type, des applaudissements ont ponctué la présentation de notre projet de village de vacances à Borzée lors de la réunion d'information qui s'est tenue la semaine dernière à La-Roche-En-Ardennes.

C’est rare qu’une réunion d’information à la population, préalable à une étude d’incidences, se ponctue par une salve d’applaudissements. D’habitude, ce type de rencontre touche des projets clivants, comme celui des éoliennes par exemple. Rien de cela à La Roche jeudi soir. Le projet présenté? Celui d’un nouveau village de vacances à Borzée. Le promoteur, le groupe Lamy, s’est fait une spécialité dans ce domaine: «Nous avons trois métiers: celui de constructeur, de promoteur par le biais de la vente et de gestionnaire de locations», souligne Jordane Lamy. Des villages de ce type, gérés par le groupe, existent à l’étranger et en Belgique, notamment aux lacs de l’Eau d’Heure. «La destination phare en Ardenne, c’est La Roche», ajoute-t-il.

Centre du hameau

Le groupe a acquis plusieurs hectares à Borzée, dont l’ancien village de vacances, aujourd’hui rasé. Le nouveau projet, un avant-projet à ce stade, est présenté par son concepteur, l’architecte Valentiny. C’est vers le centre de l’actuel hameau que va se concentrer ledit projet: place réaménagée, habitations à fonction commerciale, wellness, maison d’accueil. «Les parkings seront construits à l’entrée du village pour éviter la circulation», glisse l’auteur de projet. Les premiers types d’habitats seront semi-groupés, viendront ensuite des logements de type pavillonnaire, des gîtes et dans un second temps, du logement insolite. «Au total, dans un premier temps, il y aura 80 unités.»

«Retour aux sources»

Mobilité, exploitation forestière, avenir des promenades, épuration, infrastructure, ont été quelques thèmes abordés lors de la soirée. Jordane Lamy le rappelle à plusieurs reprises: «Le but de ce site est d’exprimer le retour aux sources.» Si les matériaux de construction ne sont pas encore connus, le recours au «tout au béton» est d’ores et déjà proscrit. Le promoteur, mettant l’accent sur la collaboration avec la main-d’œuvre locale, affirme que ce village sera «ouvert à tous». Sur le plan du timing, personne ne s’avance: l’étude d’incidences doit être réalisée, le projet finalisé et le parcours administratif lancé.

Des visuels 3D du projet suivront dans les mois à venir.

Publié le .